TOUCHER, PRÉSENCE ET QUIÉTUDE

Formation sur la présence thérapeutique et le toucher relationnel conscient

au coeur de l'accompagnement

Pour qui ?

Pour toute personne qui a à coeur d’accompagner et de soutenir en douceur
Pour apprendre tout en se ressourçant en profondeur

Pour qui désire mettre la présence et un toucher relationnel et conscient sans manipulation
au centre, en trame de fond ou en complément de sa pratique (personnelle, professionnelle)
Pour qui souhaite supporter l’autonomie et la fluidité du corps à s’ancrer dans le calme, à s’équilibrer et à se régénérer,
et permettre à la force de vie de s’exprimer avec harmonie et puissance en soi

Thérapeutes, praticien-ne-s en soins corporels ou énergétiques, coachs, accompagnant-e-s de divers milieux, proches-aidant-e-s, parents,…

***La formation n’est pas une formation sur la pratique du soin cranio-sacré. Elle peut toutefois vous initier aux qualités de base de cette approche.

L'intention

ralentir
s’ancrer dans son corps
se déposer en confiance dans le non-faire et la quiétude
se donner la permission de simplement écouter et ressentir
élargir et raffiner ses perceptions par un toucher pleinement réceptif et une écoute fine du corps
se ressourcer et se détendre en profondeur dans la plénitude
résonner et collaborer intimement avec le vivant, avec le mouvement d’équilibre naturel de notre corps

Qu'est-ce que la présence thérapeutique ?

Que ce soit dans un soin, un accompagnement ou dans une pratique de transformation personnelle, on accorde une grande importance à être présent.e de façon authentique et à offrir un toucher conscient. On sait que cela est bénéfique et supportant. Cette présence authentique et un toucher conscient est avant tout le fruit d’une présence à soi et à son propre corps. La qualité de notre état intérieur tout comme les sensations présentes influencent la relation que l’on crée avec soi, avec le corps et avec l’autre. La conscience (ou la non-conscience) de notre propre état d’être dans le moment présent affecte donc l’accompagnement offert et ses bénéfices potentiels. 

La présence dont il s’agit ici, et qu’on dit «thérapeutique et relationnelle», réfère à un état d’être habité et cultivé par la quiétude, ancré dans le ressenti corporel et le ressourcement, et conjugué à un toucher relationnel sans intervention, à l’écoute du vivant. Cette qualité de présence émerge de l’intention décrite ci-haut.

Comment se manifeste-t-elle ?

Durant la formation, on prend le temps de clarifier, de développer et d’expérimenter cette pratique de présence, de même qu’on s’offre l’occasion d’en saisir les effets bénéfiques sur le corps, sur le toucher et sur la relation d’accompagnement.

Par le biais d’exercices et d’expérimentations, seul ou à plusieurs, chacun.e explore cette qualité de présence. On développe celle-ci non pas comme un sentiment ou une attitude, mais comme un état corporel ressenti (felt-sense presence) et comme un processus continu de régulation avec soi et son corps, de manière à optimiser et approfondir son accompagnement. La présence thérapeutique permet aussi d’explorer le non-faire et une écoute fine du corps, et de pratiquer avec confiance le toucher de non-agir qui en découle (le toucher relationnel de non-intervention – voir encadré plus bas). À l’aide des propositions d’explorations de ressourcement et de relation au corps fluide, chacun.e conscientise la portée de cette présence et de ce toucher tant sur soi que sur l’autre grâce à la corégulation et la résonance. Le système nerveux autonome se régule. Le corps mobilise ses forces vitales inhérentes vers un rééquilibre.

À quoi sert-elle ?

La présence thérapeutique agit en établissant un terrain propice à tout processus thérapeutique efficace et profond en amont de l’intervention spécifique à l’accompagnement. Cet état de présence intérieur, déposé, spacieux, neutre, authentique et de non-faire, prépare et supporte le corps-esprit autant à offrir un accompagnement qu’à le recevoir. Car la présence thérapeutique est un élément-clé dans la corégulation et la résonance entre son propre système et celui de l’autre (voir encadré plus bas). Elle vise à supporter le système nerveux autonome à s’ancrer dans son état régulé, ressourcé et ressourçant, et à permettre au corps de se relier à son potentiel d’énergie vitale, à son intelligence de Santé. En générant une sécurité fondamentale dans le corps, elle favorise une aisance et un lien de confiance mutuelle, être-à-être. Elle permet au corps d’être avec ce qui se vit à partir d’un calme profond tout en s’ouvrant à de nouvelles possibilités vers un mieux-être sur tous les plans (physique, psychique, émotionnel et spirituel).

Ce état incarné de quiétude que l’on dégage agit comme une toile de fond dans l’accompagnement. Comme un espace plus vaste, où se déroule l’interaction avec soi, le corps et l’autre.  Cet état n’a pas à être «parfait». Il est plutôt vivant et authentique, cultivé par ce processus continu de régulation et de ressourcement. Il imprègne le toucher et l’espace relationnel que l’on établit au sein d’un accompagnement. La pratique de la présence thérapeutique et du toucher relationnel peut être intégrée de diverses façons à un accompagnement : soit en préparation à l’intervention, soit conjuguée à l’intervention, ou encore dans un moment de pause créé avec cette intention.

« La quiétude est donc l'essence de la relation thérapeutique. » Franklin Sills

« Fondamentalement nous apprenons à développer un état de quiétude intérieure qui peut être présent à la Santé inhérente au système [son propre système et celui de l’autre] ….à la percevoir, l’apprécier et la faciliter. C’est grâce à la présence que la compassion et la clarté apparaissent naturellement.» Franklin Sills

« Notre perception et notre compréhension du corps des autres sont profondément liés aux actions et aux sensations de notre propre corps. »
                                                                                                                                                                                                                      Barbara Tversky 

« Le sens du toucher est étroitement lié à la conscience corporelle. […] de nombreux aspects du toucher […] sont principalement dirigés non pas vers le monde extérieur, mais vers l’état de notre corps au présent. »  Matthew Fulkerson

Que m'apporte la formation ?

La formation vise essentiellement à acquérir en conscience et en profondeur un savoir-être que l’on peut intégrer à la fois dans sa vie et dans sa pratique d’accompagnement (personnelle ou professionnelle). Un savoir-être où l’on développe la quiétude et le ressourcement comme les qualités fondamentales de sa présence et à partir de laquelle on peut offrir le toucher relationnel de non-intervention. Voir les définitions dans l’encadré plus bas. Ces deux qualités nous guident 1) pour être en présence à soi, au corps et à l’autre à partir d’un état de conscience et d’équilibre intérieur authentique; 2) pour se relier à l’autre par la présence et par un toucher conscient et sans manipulation; 3) pour rejoindre la profondeur, l’intégralité et l’intelligence du corps, et sa force de vie qui se manifestent via le corps fluide, et 4) pour sentir une aisance et une confiance dans le non-faire, dans l’écoute fine du corps et dans l’autorégulation du corps.

Au cours de la formation, chacun.e s’exerce de manière pratique et expérientielle, à comprendre et à développer les qualités distinctives de la présence thérapeutique et du toucher relationnel ainsi que les repères et les conditions essentiels pour faire émerger ces qualités en soi. Chacun.e développe une manière d’être envers soi, son propre corps et envers l’autre corps-et-être. Cela implique d’acquérir des habiletés au niveau de la relation, du toucher ainsi qu’au niveau de sa capacité à s’écouter, à se ressourcer et à s’autoréguler corps-et-esprit durant l’accompagnement. Chacun.e s’approprie les références et les connaissances propres à la présence thérapeutique et au toucher relationnel de non-intervention, notamment sur le système nerveux autonome, sur la présence relationnelle, sur la nature fluide du corps et sa dynamique d’autorégulation.

Le but, les objectifs et le parcours des apprentissages sont décrits en détail plus bas dans la section Description de la formation.

D’un point de vue qualitatif, pratiquer la présence thérapeutique permet de faciliter tant chez soi que chez l’autre l’aptitude à:

  • accéder à un espace intérieur calme, centré et confiant, à partir duquel se vit l’accompagnement;
  • s’ancrer dans son corps et à l’habiter avec soin et bienveillance;
  • rester relié à soi et à prendre soin de se ressourcer tout en étant présent.e à ce qui se vit, et en soutien à l’autre;
  • à créer et se déposer dans une présence relationnelle imprégnée de quiétude et de ressourcement comme toile de fond dans l’expérience de l’accompagnement.

Elle permet d’augmenter tant chez soi que chez l’autre :

  • la qualité et la sensibilité d’écoute du corps ;
  • la capacité de percevoir le subtil et le profond qui anime le corps (écoute du vivant et du corps fluide);
  • la clarté et la confiance dans son propre ressenti et dans le processus naturel de rééquilibre du corps-esprit;
  • le non-faire et la confiance dans un toucher de non-agir, sans manipulation;
  • l’intériorité, la détente et le ressourcement en profondeur;
  • la réceptivité à l’expérience de l’accompagnement.

Témoignages

  • Chantal Trempe

    Un bijou de formation qui transforme nos soins !
    Toucher aux espaces de calme, de sécurité, de confort et d’espace en moi-même…
    Et accompagner au-delà de l’agir en touchant l’espace neutre et intelligent de la puissance vitale du corps.

    Chantal Trempe, massothérapeute

  • Marjolaine Boulet

    Une formation essentielle non seulement pour les thérapeutes mais pour notre propre cheminement personnel.
    Cette prise de conscience et cette expérimentation du «flot de vie» qui nous habite tous, c’est stratifiant et vivifiant! Une enseignante hors pair et humaine!

    Marjolaine Boulet, thérapeute en soins holistiques, massothérapeute, médium

  • Mireille Simard

    La formation est une rencontre avec soi et avec l’autre en profondeur. Une connexion au potentiel de vie et à l’intelligence du corps.
    De la magie s’exprime par le toucher, la présence et la quiétude !

    Elle m’a apporté une vision plus amplifiée du corps (son aspect fluide) ainsi qu’une confiance au potentiel de guérison dans le non-faire et dans «me déposer, me redéposer et encore me redéposer». Plus de calme, plus d’ancrage et un ressenti subtil et en profondeur dans l’accompagnement; plus de douceur, de confiance et d’écoute; une présence soutenante et sécurisante pour permettre l’état d’être.

    Mireille Simard, massothérapeute, enseignante de Qi Gong

  • Marjolaine Boulet

    Je ressens encore plus avec mes mains. J’ai une meilleure écoute sur tous les plans de la personne en face de moi.
    J’ai une présence plus calme et plus sincère à moi-même et à l’autre, et plus de clarté et de rapidité à me ramener à moi-même.
    Je me sens plus « assise », « enracinée » afin de voir et de respecter mes limites sans peur de déplaire à ma clientèle.

    Marjolaine Boulet, thérapeute en soins holistiques, massothérapeute, médium

  • Valérie St-Hilaire

    Super formation pour se relier à soi, comprendre plus notre système nerveux et avoir des outils pour se réguler soi-même dans nos défis intérieurs.
    Un espace en nous pour refaire ses énergies et se déposer.

    Valérie St-Hilaire, praticienne en soin énergétique Enelph et artiste

  • Carine Pedneault

    Je conseille cette formation à n’importe qui dans le domaine de l’accompagnement!
    Pour accéder à cet espace silencieux en nous qui, selon moi, donne la qualité première de thérapeute.
    Pour développer cette qualité de présence qui offre l’effet thérapeutique d’une rencontre selon moi. Tout est là!

    Même si j’avais déjà plein de connaissances, cette formation extraordinaire m’a servi et nourri, même de manière personnelle! Elle m’a apporté des outils concrets : celui des ancrages, celui de la ressource intérieure et du champ relationnel.  Elle en offre aussi pour grandir en confiance dans un toucher de non-action.

    Carine Pedneault, coach transformationnel et yoga-thérapeute

  • Kathleen Caron

    Un cadeau pour soi tellement immense! Je repars transformée comme personne et thérapeute.

    Une pleine conscience de soi, m'y déposer, m'enraciner, me respecter comme personne, comme thérapeute.
    Ça élargit ma réceptivité, adoucit mon toucher, affine mon écoute et ça travaille en profondeur dans la douceur.
    Ça change tout... mon accompagnement s'autorégule!

    Kathleen Caron, massothérapeute

  • Chantal Dubreuil

    Le grand bonheur d’avoir ressenti mon être centré, apaisé, déposé et ce plusieurs fois au cours de ces cinq belles journées!

    Chantal Dubreuil, mère, conjointe et biologiste retraitée

  • Marie Gamache

    Ma confiance, mon intuition, ma présence à moi, à mes mains et au contact de l'autre sont comme « augmentées ».

    Je me sens beaucoup plus connectée, plus enracinée et tout est plus fluide dans mon massage. Je ressens aussi plus de joie intérieure.
    Je me sens encore plus outillée pour retrouver un grand calme intérieur lorsque des situations plus difficiles surviennent.

    Marie Gamache, massothérapeute

  • Sophie Ribéreau-Gayon

    Je suis attirée depuis longtemps par le ralenti et la non-action dans ma pratique. La formation m’a aidé à m’assumer dans cette vision.

    Elle m’a apporté une confiance dans le non-faire et une vision profonde de ce qui sous-tend les phénomènes. De même que des outils pour me solidifier et m’aider à rester en équilibre et à ne pas «vouloir» pour l’autre; pour faire confiance au processus et créer un espace qui permet de contacter la profondeur du corps.

    Sophie Ribéreau-Gayon, massothérapeute

  • Marie Gamache

    Ces cinq journées m’ont beaucoup apporté même si j’ai fait plusieurs démarches thérapeutiques. J’ai fait plusieurs prises de conscience.
    Cette formation est très puissante. Une grande présence s’est installée en moi, une plus grande confiance en moi et en la vie.
    Des ancrages plus profonds et la conscience du corps fluide…C’est clair que cela sera bénéfique à l’autre dans ma pratique.

    Marie Gamache, massothérapeute

  • Nadine Dionne

    La simplicité de la présence thérapeutique, dans le sens de facilement accessible, est un atout dans l’accompagnement.
    Une formation intéressante et accessible qui offre un bon équilibre entre théorie et pratique.
    Jaldhara est une pédagogue qui sait choisir les bons mots pour nous faire comprendre les choses.

    Nadine Dionne, eutoniste et coach vocal

  • Lisa-Anne Paradis

    Un grand cadeau à s’offrir autant comme individu que comme thérapeute (peu importe le domaine).
    D’une générosité incroyable !
    Cela me permettra de mettre de l’avant l’authenticité de ma personne dans ma pratique.

    Lisa-Anne Paradis, massothérapeute et esthéticienne

L'inspiration

Le parcours de la formation s’inspire de principes et de pratiques de base, précieux et uniques, issus de deux approches intimement liées: la théorie polyvagale du système nerveux et l’approche biodynamique cranio-sacrée. J’en ai J’en adapte ici certaines modalités pour s’initier à leur application dans diverses formes d’accompagnement. On parle ici d’approches qui facilitent la régulation du système nerveux autonome et la régénération de la dynamique de l’énergie vitale liée à la notion de corps fluide et de respiration primaire. Les principes décrits ci-dessous se trouvent au coeur de ces approches. Ils constituent les fondements de la relation thérapeutique avec soi et avec l’autre, et inspirent l’essence de la formation. 

Important :
La formation ne vise aucunement à enseigner la pratique du soin cranio-sacré ni à la permettre suite à la formation.
Elle peut toutefois
vous initier aux qualités de base de cette approche.

La quiétude

Une tranquillité profonde qui réside naturellement au sein du corps, du coeur et de l’esprit (en anglais stillness).
Le ressenti d’un soutien intrinsèque au corps sur lequel se déposer.
L’espace vaste et immobile d’où émergent la cohérence, la plénitude (en anglais wholeness), et où se déploient l’équilibre et l’intelligence du corps.

Le ressourcement

Un façon d’orienter sa présence vers ce qui régule le système et vers ce qui nourrit la relation à l’intégralité du corps et à sa puissance vitale .
Un processus concret et continu, ancré dans le ressenti corporel.

Le toucher relationnel

Un toucher subtil de non-agir, sans manipulation, imprégné de lenteur et de conscience «où le moins est un plus». D’une grande force bénéfique, il permet de rencontrer le corps et l’être dans sa globalité et de générer une sensation de sécurité fondamentale dans le système nerveux autonome. Il crée un lien ouvert, profond, adéquat et respectueux avec le corps-esprit. Il facilite la réceptivité, l’ouverture et l’accès du corps à de nouvelles possibilités, à la régulation et au retour à l’homéostasie. On l’appelle aussi le toucher relationnel de non-intervention.

Le vivant et le corps fluide

C’est dans la cohérence et l’unité de la nature fluide du corps que se manifeste le vivant c’est-à-dire ce qui exprime la force de vie, ce qui anime le corps et l’être dans toutes ses expressions; l’énergie vitale créatrice en action, en mouvement; son élan naturel, spontané, libre. Se relier au corps fluide et à son mouvement rythmique permet de rejoindre le corps dans sa profondeur, sa neutralité (équilibre) et sa plénitude. 

Le non-faire

Une interaction avec ce qui se manifeste dans le corps, sans intervention ni manipulation pour le changer.
Une relation à l’écoute et au service du vivant. Un espace neutre et réceptif, propice à la résonance.

La corégulation et la résonance

La corégulation est un processus naturel d’apaisement et de rééquilibre de notre système nerveux autonome, soutenu par l’être qui nous accompagne. Elle sécurise et régénère en profondeur notre corps. Elle accroît notre propre capacité à réguler nos émotions, sensations, états de stress et déséquilibres physiques ou psychiques (autorégulation). Elle engage une connexion approfondie et harmonieuse avec soi, avec le corps et avec l’autre.

La résonance survient lorsque notre corps et notre être reconnaissent dans leur environnement certaines fréquences vibratoires qui lui sont aussi propres. Elle implique une disponibilité et une relation au corps et à l’autre sans projection ni contrôle.

Toutes deux sont des phénomènes somatiques et énergétiques. Ainsi une personne simplement déposée dans la quiétude nous ramène à notre tranquillité intérieure, tout comme sa connexion avec le vivant ravive les forces de vie, d’équilibre et de guérison de notre corps.

Description de la formation

LE BUT DE LA FORMATION  :

  • Acquérir un savoir-être à travers la pratique de la présence thérapeutique et relationnelle et à travers le développement d’une aisance et d’une confiance dans la pratique d’une écoute fine du corps et du toucher relationnel de non-intervention.
  • En pratiquant cette présence et ce toucher, être en mesure d’offrir un accompagnement soutenu en toile de fond par la quiétude, le ressourcement, le ressenti corporel, le non-faire et l’écoute du vivant.
  • Être apte à intégrer ces repères dans sa propre vie ou dans sa pratique de soin ou d’accompagnement afin d’en accroître les bénéfices sur la santé et le bien-être.

Pour atteindre les buts de la formation, chacun.e est appelé.e à

  • Saisir les qualités distinctives de la présence thérapeutique et relationnelle ainsi que les repères et les conditions essentiels pour faire émerger ces qualités en soi;
  • Situer le rôle et la pertinence de la présence thérapeutique et du toucher relationnel pour préparer, supporter, optimiser et approfondir l’accompagnement;
  • Maîtriser un «rituel de contact» avec soi et avec l’autre en six repères qui facilitent l’accès au ressenti de la présence thérapeutique et l’application des outils de ressourcement et de régulation proposés.
  • Intégrer dans sa présence et son toucher : lenteur, immobilité, non-faire, espace, ancrage, confiance, neutralité, perception subtile élargie.
Chacun.e apprend aussi à :
  • Accéder à une présence intérieure imprégnée de quiétude et de ressourcement, et s’y déposer de plus en plus profondément;
  • Raffiner son écoute du corps et élargir ses perceptions subtiles;
  • Cultiver le lien avec soi, son propre corps et l’autre à partir de cette présence intérieure ressourcée et régulée c’est-à-dire s’autoguider avec les repères du rituel de contact et les outils de régulation du système nerveux autonome et de conscience du corps fluide;
  • Partager cette qualité de présence et le toucher relationnel sans chercher à agir ou intervenir;
  • Appliquer le toucher relationnel sur certains points de contacts du corps axés sur la régulation du système nerveux autonome et la résonance avec le corps fluide;
  • Expérimenter l’action régulatrice de la présence thérapeutique et du toucher relationnel, sur soi et sur l’autre, sur l’intériorité, la détente et le ressourcement en profondeur du corps.
Au niveau 2 de la formation, chacun.e
  • approfondit des acquis du niveau 1 : ancrages, corégulation, toucher, corps fluide et glissement holistique;
  • développe l’habileté à guider l’autre à l’aide des outils expérimentés sur soi au niveau 1, afin de l’amener vers un ressenti de son corps et de sa propre présence, vers un état ressourcé et conscient de ses signes de détente.

Voir le parcours détaillé des apprentissages un peu plus bas.

LES MOYENS D’APPRENTISSAGE  : Exercices guidés d’exploration personnelle et d’introspection : conscience corporelle, visualisations, mouvement, écriture réflexive, méditations. Notions théoriques. Matériel pédagogique visuel. Pratiques à deux ou à trois en position assise ou à la table de massage – le toucher se fait par-dessus les vêtements. Partage d’expériences. Soutien et supervision personnalisés.

LE PARCOURS D’APPRENTISSAGE et les ACQUIS ENVISAGÉS 

LA FORMATION DE BASE – Niveau 1 (33 heures)  
L’accent est mis sur la présence à soi, à son corps et à sa propre quiétude, et sur les qualités de sa présence et de son toucher afin d’offrir une qualité de présence thérapeutique tant à soi-même qu’à l’autre. La formation de base se déroule sur 5 jours en petit groupe de 6 à 8 personnes.

  • Identifier ses références personnelles et significatives quant à la présence et au toucher. Nommer son expérience – qui n’est pas toujours consciente – afin de la situer dans le contexte de la présence thérapeutique et relationnelle.
  • Saisir les qualités distinctives de la présence thérapeutique et du toucher relationnel de non-intervention ainsi que les repères et les conditions qui font émerger ces qualités en soi.
    ressentie dans le corps, (felt-sense presence) ancrée, ressourcée, reliée, neutre, fluide, unifiée (cohérente), imprégnée de quiétude.
  • Situer leur pertinence pour préparer, supporter, optimiser et approfondir l’accompagnement
    re:  terrain propice au processus thérapeutique, régulation du système nerveux autonome, dynamique des forces vitales.
  • Pratiquer sa présence à soi et à son corps avec l’outil des cinq ancrages corporels de la présence thérapeutique. (Rituel de contact – repères 1 et 2).
  • Porter attention au ressenti de la présence associé aux ancrages. Identifier ses propres repères sensoriels dans l’expérience d’habiter son corps et de le sentir enraciné, aligné, centré, perceptif, ouvert de cœur et d’esprit.

Atouts dans l’accompagnement :
En étant ancré en soi et dans son corps, il est plus facile d’être conscient et d’écouter autant ce qui se passe en soi que chez l’autre. Plus de clarté s’installe dans ce qui est perçu et ressenti. Plus de soin peut être apporté à maintenir son équilibre et sa tranquillité intérieure avec ce qui survient durant l’accompagnement.

Qualités augmentées :
Conscience et perception de son corps – Attention au corps – Ressenti de la présence : enracinement, alignement, centration, ouverture

  • Comprendre des notions de base sur le système nerveux autonome et de ses différents états, dont l’état ressourcé, selon la théorie polyvagale (hiérarchie, corégulation, neuroception,..). 
  • Conscientiser l’impact d’une présence ressourcée sur la régulation du système nerveux autonome ainsi que sur tout processus thérapeutique du corps-esprit.
  • Explorer le ressenti corporel des états du système nerveux autonome. Identifier ses propres repères sensoriels à cet égard.
  • Pratiquer en solo ou à deux les outils de ressourcement et d’autorégulation proposés, afin de s’autoguider et d’accéder à un état intérieur ressourcé avant et pendant l’interaction avec l’autre : ancrages, respiration consciente, dialogue interne de ressourcement, points d’appui, auto-touchers (Rituel de contact – repère 2). Partager l’expérience de ce qui s’en dégage, tant pour soi que pour l’autre. 

Atouts dans l’accompagnement 
La perception de soi et de son corps se clarifie davantage. À l’aide des outils de ressourcement et d’autorégulation proposés, il est possible d’habiter son corps avec bienveillance et de prendre soin de son équilibre intérieur de manière facile et rapide. Cela permet de vivre un accompagnement à partir d’une présence authentique, d’un lien authentique avec l’autre, et d’un état calme, confiant, perceptif et créatif. Cette présence à soi ressourcée aide le corps-esprit de la personne accompagnée à s’orienter naturellement vers son intériorité et vers son potentiel de détente et de ressourcement.

Qualités augmentées
Authenticité – Perception et écoute de soi et du corps  – Ressenti de la présence :  ressourcement, retour à l’équilibre et au calme

Champ relationnel

  • Comprendre la nature du champ relationnel énergétique dans la présence thérapeutique. Saisir son importance pour se sentir à la fois distinct.e et relié.e par rapport à l’autre; pour générer un espace propice et favorable à l’accompagnement, tant chez soi que chez l’autre.
  • Développer la perception du champ relationnel (exercices de conscience guidés). Se relier énergétiquement à son propre corps et à celui de l’autre par la voie d’un espace de sécurité mutuel, clair et juste. S’ajuster selon les repères propres au champ relationnel afin de rester relié à soi et de prendre soin de se ressourcer tout en étant présent.e et en soutien à l’autre. (Rituel de contact – repères 3 et 4).

Toucher relationnel

  • Saisir le but du toucher relationnel de non-intervention c’est-à-dire véhiculer les qualités de la présence thérapeutique, et générer ainsi une réponse directe du système nerveux autonome vers un sentiment de sécurité et une mobilisation de ses propres forces vitales de rééquilibre.
  • Explorer les qualités du toucher relationnel de non-intervention sur soi et sur l’autre (échanges à 2 ou 3 sur table à massage)
  • S’exercer à se déposer dans un état de présence ressourcé tout en offrant ce toucher de non-agir. (Rituel de contact – repère 5).
  • Pratiquer ce toucher sur certains points de contact du corps axés sur la régulation du système nerveux. Partager son expérience comme personne qui donne et comme personne qui reçoit.

Atouts dans l’accompagnement
En conjuguant la conscience de soi et conscience de l’autre, il devient plus facile de s’ajuster tout au long de l’accompagnement afin de l’offrir dans des conditions optimales : confort, posture, auto-régulation de sa dynamique intérieure, frontières justes, lien adéquat et respectueux avec l’autre, calme et aisance dans sa présence et son toucher. Il devient aussi plus facile de donner de l’espace au corps de l’autre, d’être réceptif à ce qu’il exprime, et de mieux y répondre et interagir avec lui. Le toucher de non-agir développe la capacité et la confiance à laisser émerger le senti sous ses mains avant de faire une manipulation, de ralentir la parole ou le geste, voire d’intégrer une pause en temps opportun.

Qualités augmentées 
Clarté et justesse des frontières individuelles – Sécurité et confiance mutuelles – Écoute fine du corps – Perception subtile élargie – Lenteur – Lien adéquat et ouvert à s’ajuster au corps de l’autre par le toucher – Ressenti de la présence : présence à soi et son corps, tout en étant ouvert et relié à l’autre

  • Comprendre la nature du corps fluide, de ses signes distinctifs et du phénomène de résonance.  Saisir son rôle dans la présence thérapeutique, soit supporter la régulation de la dynamique de l’énergie vitale dans le corps, approfondir l’état ressourcé et apporter un support et une confiance dans le non-faire.
  • Augmenter sa sensibilité dans l’écoute du subtil et du profond (écoute du vivant). Élargir sa perception au corps fluide.
  • Pratiquer la présence à soi et à son corps en relation avec la conscience de son corps fluide (Rituel de contact – repère 6).(exercices de conscience corporelle et visualisations guidées).
  • Pratiquer des touchers sans manipulation axés sur la résonance au corps fluide; partager son expérience comme personne qui donne et comme personne qui reçoit (échanges à 2 ou 3 sur table à massage).
  • Faire l’expérience de rejoindre le corps dans sa profondeur, son intégralité, son intelligence innée et sa quiétude naturelle.

Atouts dans l’accompagnement 
En se reliant à la nature fluide du corps, il devient plus facile d’habiter son corps de manière intégrale, de le sentir unifié, cohérent, neutre et stable.  Il y a une plus grande capacité à être posé et créatif avec ce qui survient en soi et autour de soi, sans chercher à réagir promptement. La clarté et la confiance dans son propre ressenti et dans le processus naturel de rééquilibre du corps-esprit augmentent. Être présent à son propre corps fluide permet au corps de la personne accompagnée de s’orienter naturellement vers ses forces vitales de rééquilibre grâce au phénomène de résonance.

Qualités augmentées 
Écoute et perception subtile élargie du corps – Ressenti de la présence : fluidité, neutralité, intégralité, cohérence, équilibre, support

  • Intégrer l’ensemble des repères du rituel de contact, des outils et des apprentissages des jours 1 à 4.
    Se déposer dans un espace de présence relationnelle imprégnée de quiétude, de ressourcement, de non-faire et de neutralité. Partager son expérience comme personne qui donne et comme personne qui reçoit (pratiques à deux ou à trois sur la table à massage).
  • Identifier les signes de l’action régulatrice de la présence thérapeutique et du toucher relationnel dans son propre ressenti et dans celui de l’autre (phénomène de résonance).
  • S’initier aux nouvelles notions abordées au niveau 2 : ancrage du neutre, glissement holistique, mouvement de respiration primaire.

Atouts dans l’accompagnement
L’espace créé par une présence relationnelle imprégnée de quiétude et de ressourcement sert de toile de fond dans l’expérience de l’accompagnement. Cet espace permet offrir en toute confiance des temps de non-agir pour soutenir l’accompagnement. Il l’enrichit et l »approfondit, tant pour soi que pour l’autre.

LA FORMATION CONTINUE – Niveau 2  (33 heures en 5 stages séparés)
L’accent est mis sur la présence au corps de l’autre et à l’accompagnement de l’autre dans le ressenti de sa propre présence par le biais de guidances verbales, de divers touchers et d’écoute du corps fluide afin d’approfondir sa propre qualité de présence thérapeutique. La formation continue se donne sous forme de 5 stages d’une journée chacun qui peuvent être choisis et suivis à la pièce. Ces stages sont à la fois une occasion de se ressourcer personnellement et d’apprendre davantage sur la pratique de la présence thérapeutique. Ils permettent d’approfondir un thème abordé lors de la formation de base, de le pratiquer avec conseils et supervision personnalisés, et d’apprendre à travers de nouvelles explorations.  Avoir fait la formation de base est un pré-requis. Les stages sont offerts soit en petit groupe de 4 à 6 personnes ou en mode privé à 2 personnes.

  • Approfondir sa compréhension de l’ancrage de l’espace-milieu.
  • Approfondir la pratique de se relier à l’autre par l’espace-milieu au sein du champ relationnel.

Moyens d’apprentissage :  à venirs

  • Approfondir sa compréhension de la corégulation et de l’état ressourcé dans la pratique de la présence thérapeutique.
  • Développer et pratiquer l’habileté à guider l’autre vers un état ressourcé c’est-à-dire à le soutenir dans la conscience de son corps et à l’aider à s’orienter vers son intériorité et vers une sensation de détente et de ressourcement. 
  • Savoir utiliser de façon adaptée à la personne accompagnée les outils expérimentés sur soi au niveau 1 :  ancrages, dialogue interne de ressourcement et points d’appui. 
Moyens d’apprentissage
Méditation guidée vers le ressourcement. Démonstration. Pratiques des guidances sous forme de jeux de rôles. Partage d’expériences. Supervision par la formatrice.

Pré-requis : stage 1

  • Comprendre le phénomène du glissement holistique. Celui -ci reflète une conscience approfondie du corps fluide et permet de soutenir le corps à s’orienter vers ses forces vitales de rééquilibre et d’homéostasie.
  • S’initier au phénomène du mouvement respiratoire primaire dans le corps fluide en tant qu’expression de ces forces vitales de rééquilibre et d’homéostasie inhérentes au corps.
  • Approfondir le toucher relationnel de non-intervention afin de percevoir le glissement holistique. Pratiquer les points de contact axés sur le corps fluide dans cette perspective. Identifier les signes du glissement holistique dans son corps et celui de l’autre.
  • Développer son aisance avec l’écoute du corps dans un espace de quiétude et de non-faire.
Moyens d’apprentissage
Brèves notions théoriques. Exercices de conscience corporelle.  Visualisation/méditation guidée. Échanges pratiques à deux ou à trois sur la table à massage. Partage d’expériences. Supervision par la formatrice.

Pré-requis : stage 3

  • Se pratiquer à guider l’autre vers le ressenti de sa propre présence à son corps et des qualités de son corps fluide.
  • Le guider dans la prise de conscience de ses propres signes de ressourcement et de détente en profondeur qui en découlent.

Moyens d’apprentissage :  à venir

Pré-requis : Stages 1 et 3

  • Approfondir la maîtrise du toucher relationnel et la capacité de conjuguer relation à soi, au corps et à l’autre.
  • Pratiquer de nouveaux touchers sans intervention axés sur la régulation du système nerveux et sur la résonance au corps fluide.

Moyens d’apprentissage :  à venir

ATTESTATIONS

Formation de base – Niveau 1 
Une attestation de 33 heures de formation vous est fournie lorsque vous avez complété les cinq jours de la formation de base.

Formation continue – Niveau 2
Une attestation de 33 heures de formation vous est fournie lorsque vous avez complété l’ensemble des cinq stages de formation continue.

Infos pratiques

Dates et tarifs

ÉTÉ 2024

STAGES de FORMATION CONTINUE (niveau 2)
Dates pour l’été à venir
Horaire : 9 h 45 à 17 h 30
Coût : 135$ par jour si en groupe de 4 à 6 personnes
           150$ par jour si en mode privé à 2 personnes 
Aucune taxe en sus


AUTOMNE 2024

FORMATION de BASE  (niveau 1)
Formule intensive sur 2 longues fins de semaine
Dates : 19-20-21 octobre et 25-26-27 octobre 2024
Horaire : Samedi et dimanche 9 h 45 à 17 h 30; lundi 9 h 45 à 12 h 45
Coût : 725$   Aucune taxe en sus
Formule hebdomadaire – 1 journée /semaine durant 5 semaines 
Reportée au printemps 2025

STAGES de FORMATION CONTINUE (niveau 2)
Dates pour l’automne à venir
Horaire : 9 h 45 à 17 h 30
Coût : 135$ par jour si en groupe de 4 à 6 personnes
           150$ par jour si en mode privé à 2 personnes 
Aucune taxe en sus


PRINTEMPS 2024

FORMATION de BASE  (niveau 1)
Formule hebdomadaire – 1 journée /semaine durant 5 semaines
5 lundis : 5 mai, 12 mai, 19 mai, 26 mai, 2 juin
Horaire : 9 h 45 à 17 h 30
Coût : 725$   Aucune taxe en sus
Formule intensive sur 2 longues fins de semaine
Dates : 14-15-16 juin et 28-29-30 juin
Horaire : Samedi et dimanche 9 h 45 à 17 h 30; lundi 9 h 45 à 12 h 45
Coût : 725$   Aucune taxe en sus

__________________

Inscription

Je vous invite à manifester votre intérêt sans engagement de votre part.

Par téléphone 418-848-0810 ou par courriel
Au besoin, laissez un message téléphonique ou un courriel.

Info à fournir
Votre nom et prénom, adresse postale, courriel et numéros de téléphone
Votre motivation pour l’atelier (en quelques mots)

Réserver votre place avec un dépôt
Il est recommandé de réserver car le groupe est limité à 6-8 personnes.
Un dépôt de 150$ permet de réserver votre place. Le dépôt inclut des frais administratifs et il est non remboursable sauf si annulation de ma part. Le solde est payable au début de l’atelier. Important : m’aviser par courriel de l’envoi de votre dépôt.

Paiements acceptés
Virement Interac : à jaldhara@ccapcable.com (Question : prénom –  Réponse : Jaldhara)
Chèque par la poste : a/s Jaldhara Ledoux, 404 chemin du Moulin, Stoneham, QC, G3C 0B1

  • Lieu : au Studio Jaldhara, 404 B Chemin du Moulin, Stoneham (secteur Tewkesbury)
  • Pause -dîner sur place. Apporter votre lunch, assiettes et ustensiles. Cuisine disponible.
  • Tables à massage, bancs et draps fournis
  • Apporter un tapis de yoga.
  • Hébergement disponible sur place ou à proximité (me contacter pour information)

La formation« Toucher, présence et quiétude» ne vise aucunement à enseigner la pratique du soin cranio-sacré ni ne la permet à la suite de la formation.  Elle s’avère toutefois une préparation fort utile à un éventuel parcours professionnel en thérapie cranio-sacrée si vous avez de l’intérêt pour celui-ci.

Pour les personnes qui souhaitent devenir thérapeutes en soins cranio-sacrés, il est possible de faire une formation professionnelle au Québec, ailleurs au Canada, aux États-Unis et en Europe.

Les enseignements et les modèles de pratique cranio-sacrée enseignés varient d’une école à l’autre. Certains programmes sont offerts au Québec, entre autres, dans cette école :

École Équilibre et détente à Rimouski – accrédité par la Fédération québécoise des massothérapeutes
Formation professionnelle en balancement cranio-sacré   Infos